Exposition à l’arsenic et carcinome baso cellulaire, la faute inexcusable d’une verrerie reconnue

La Cour d’appel de LYON vient de condamner la Verrerie de GIVORS, devenue OI MANUFACTURING, à indemniser les préjudices subis par un ancien verrier ayant développé un carcinome baso cellulaire (cancer cutané) à la suite de son exposition à l’arsenic au sein de l’établissement. La faute inexcusable de la Verrerie a été caractérisée tant par l’absence de moyens de protection mis à disposition, que par l’absence d’information sur ce produit cancérogène, relevant que les verriers devaient aller « à la pêche aux informations ».

Contact : Cabinet d’avocats TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet d’avocats TTLA: www.ttla-avocats.com

Amiante: responsabilité d’AIR LIQUIDE

Par un arrêt rendu le 4 octobre 2019, la Cour d’appel de PARIS a reconnu la faute inexcusable de l’employeur commise par la société L’AIR LIQUIDE à l’origine d’une nouvelle maladie professionnelle consécutive à une exposition à l’amiante au sein de son établissement de VILLENEUVE SUR YONNE.

Contact Cabinet d’avocats TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

TGI de Toulouse : un salarié atteint d’un syndrome parkinsonien recherche la faute inexcusable de son employeur

Serge BORDES, exposé à différents produits dangereux (solvants, pesticides, métaux lourds), et atteint d’un syndrome parkinsonien reconnu en maladie professionnelle, a engagé une action contre son employeur, la société DYRUP, aux fins de voir reconnaître sa faute inexcusable. L’affaire a été plaidée le 2 octobre devant le Tribunal de Grande instance de Toulouse, Pôle social, par Me François LAFFORGUE. La décision sera rendue le 27 novembre 2019.

A lire:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/maladie-professionnelle-proces-employeur-du-tarn-faute-inexcusable-s-ouvre-toulouse-1730663.html

Contacts :

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Procédure en faute inexcusable contre Triskalia

Le Pôle social du Tribunal de Grande Instance de Vannes a examiné, lundi 30 septembre, une procédure de faute inexcusable de l’employeur engagée par un salarié de la coopérative agricole bretonne Triskalia. Ce dernier représenté par Maître François Lafforgue est victime d’un lymphome reconnu imputable à son exposition professionnelle aux pesticides.

A lire:

Contact Cabinet d’avocats TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Amiante: responsabilité de la Cristallerie BACCARAT

Le Pôle social du Tribunal de grande instance de Nancy a reconnu que la faute inexcusable de l’employeur commise par la société Cristallerie BACCARAT, était à l’origine de la maladie professionnelle (cancer du poumon) qui a entraîné le décès d’un ancien ouvrier tourneur.

À lire: https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meurthe-et-moselle/nancy/luneville-faute-inexcusable-cristallerie-baccarat-reconnue-mort-ouvrier-victime-amiante-1718717.html

Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

L’Ardeva aide les salariés face au calvaire des maladies professionnelles

Article paru dans la République sur l’action menée par l’association régionale de défense des victimes de l’amiante en Seine-et-Marne:

https://actu.fr/ile-de-france/dammarie-les-lys_77152/seine-marne-lardeva-une-aide-salaries-face-calvaire-maladies-professionnelles_25586390.html

  • Contacts:
  • Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Amiante: Cristallerie de Baccarat

    Mercredi 26 juin, le Pôle social du TGI de NANCY a examiné le dossier d’un ancien tourneur de la Cristallerie de BACCARAT décédé des suites d’un cancer broncho-pulmonaire dû à l’inhalation des poussières d’amiante dont la famille sollicite la reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur.

    Le délibéré a été fixé au 6 septembre prochain.

    À lire dans l’Est Républicain :

    https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2019/06/26/ouvrier-tue-par-l-amiante-sa-famille-attaque-la-cristallerie

    Contact : Cabinet TTLA – Me Cédric de Romanet – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Dans les Combrailles (Puy-de-Dôme), le combat des victimes de l’amiante

    A lire dans La Montagne:

    https://www.lamontagne.fr/saint-eloy-les-mines-63700/actualites/dans-les-combrailles-puy-de-dome-le-combat-des-victimes-de-lamiante_13590853/

    Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Amiante : Reconnaissance de la faute inexcusable de la société FONDERIE DU POITOU FONTE

    La Cour d’appel de POITIERS a, par un arrêt rendu le 5 juin 2019, reconnu pour la première fois la faute inexcusable de la société FONDERIE DU POITOU FONTE à l’origine de lésions pleurales de l’un de ses salariés.

    Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Irradiés de l’Ile Longue:

    L’association Henri Pézerat et l’antenne de Brest des irradiés de l’Ile-Longue se battent depuis de nombreuses années pour obtenir la reconnaissance des maladies professionnelles chez les ouvriers irradiés de l’Ile-Longue.

    Une étude dirigée par Jorge Munoz, maître de conférences en sociologie du travail, risques professionnels, économie sociale et solidaire à l’UBO, est en cours.

    Les premiers résultats ont été présentés hier au cours des « rencontres de l’association Henri Pezerat » organisée du 13 au 15 juin à Brest (Centre de Keraudren).

    Sur les 85 personnes interrogées sur leur état de santé, 64 ont répondu à cette question, dont 23 ont signalé un cancer. Les cancers de la prostate représentent 45,5 % des cancers déclarés.

    Extrait de l’article publié dans le Télégramme à consulter via le lien ci-après (© Le Télégramme/Thierry Dilasser)

    A lire dans:

  • Contact :

    Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Association Henry Pezerat:  – 06 72 35 77 85 – assohp@gmail.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com