Amiante : le préjudice d’anxiété reconnu pour 264 ex-salariés de Baccarat

La cour d’appel de Nancy a admis le droit à réparation du préjudice d’anxiété subi par 264 anciens salariés de la cristallerie de luxe Baccarat (Meurthe-et-Moselle) exposés à l’amiante. Une indemnisation d’un montant de 9000 euros chacun leur a été allouée.

À lire dans la presse:

https://www.leparisien.fr/economie/amiante-le-prejudice-d-anxiete-reconnu-pour-264-ex-salaries-de-baccarat-25-09-2020-8391984.php

https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/09/24/amiante-le-prejudice-d-anxiete-reconnu-pour-264-ex-salaries-de-baccarat

Contacts :

– Cabinet TTLA – Me Cédric De Romanet – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

– CGT de la Cristallerie BACCARAT, Philippe Rogue

– Association ADDEVA 54, Bernard Leclerc

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Les gueules noires de Lorraines verront-elles enfin leur préjudice d’anxiété reconnu et indemnisé?

La question du préjudice d’anxiété au travail de 727 retraités mineurs de charbon de Lorraine a été examinée par la cour d’appel de Douai, saisie sur renvoi de cassation, à l’audience du 9 septembre. La Cour rendra ses 727 arrêts le 29 janvier prochain.

A lire, l’article paru dans Le Monde « Préjudice d’anxiété : des mineurs à la retraite devant la justice »:

Contact : Cabinet TTLA, Me Cédric de Romanet – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com