Amiante: Les Roches-Roussillon, inscription sur la liste ACAATA

Par arrêt en date du 22 octobre 2018, la cour administrative d’appel de Lyon  confirme  le jugement du tribunal administratif de Grenoble enjoignant ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social de procéder à l’inscription de l’établissement Les Roches-Roussillon sur la liste des établissements ouvrant droit au dispositif de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante, au titre de la période de 1945 à 1996.

La Cour a en effet jugé que les activités de calorifugeage à l’amiante sur la plateforme chimique étaient significatives tant au plan de la fréquence que du nombre de salariés qui y étaient affectés.

Elle a pris soin d’indiquer que la demande portait sur le seul établissement « Roussillon » devenu les « Roches Roussillon » à la suite à la fusion intervenue en 1993 entre les deux établissements.

Elle a également relevé que malgré la présence des sous-traitants, l’activité significative concernait bien l’établissement en cause sur la période allant jusqu’à l’année 1996.

Cette décision favorable à hauteur d’appel renforce l’arrêté d’inscription pris le 19 décembre 2017 en application du jugement favorable du tribunal administratif de Grenoble.

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

 

Droit minier – Ariège – Suspension d’un arrêté préfectoral donnant acte d’une déclaration de travaux

Le tribunal administratif de Toulouse, par une décision du 9 octobre 2018, a suspendu l’arrêté de la Préfète de l’Ariège du 14 septembre 2018 donnant acte à la société Variscan Mines de sa déclaration de travaux miniers sur le site de l’ancienne mine de tungstène de Salau. Le tribunal a considéré que l’existence pour les travailleurs de risques liés à la présence d’amiante et de radon caractérisait une situation d’urgence.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/ariege-autorisation-mise-securite-mine-salau-suspendue-justice-1557870.html

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Amiante: préparation de l’audience contre RENAULT TRUCKS

« A Lyon aussi, un procès hors normes se prépare, en mars prochain. Le tribunal des Prud’hommes de Lyon se délocalise pour accueillir plus de 1.000 Renault Trucks. »

A lire dans le Progrès:

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/10/04/a-lyon-aussi-se-prepare-un-proces-hors-norme-aux-prud-hommes

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

 

Amiante: condamnation de HAZEMEYER

La Cour d’appel d’AMIENS condamne la société HAZEMEYER à indemniser le préjudice d’anxiété subi par 38 anciens salariés exposés à l’inhalation de fibres d’amiante.

B9716959491Z.1_20180918091916_000+G43C294OQ.1-0

A lire dans le Courrier Picard:

http://www.courrier-picard.fr/136665/article/2018-09-18/indemnites-doublees-pour-les-amiantes-dhazemeyer-saint-quentin

http://www.courrier-picard.fr/136538/article/2018-09-18/saint-quentin-une-reparation-financiere-reevaluee-pour-les-retraites-amiantes-de

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Amiante : La Cour administrative d’appel de Lyon saisie de la demande d’inscription du site des Verreries de Givors

François LAFFORGUE représentait les anciens salariés des verreries de Givors le 17 septembre 2018 devant la cour administrative d’appel de Lyon pour obtenir l’inscription de l’établissement sur les listes ouvrant droit à l’allocation amiante ; délibéré attendu en octobre.

audience-devant-la-cour-administrative-d-appel-ce-lundi-photo-dominique-menvielle-1537186641

https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2018/09/17/verrerie-de-givors-nouvelle-etape-pour-obtenir-son-classement-en-site-amiante

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

 

Amiante: jugements du TASS de PERIGUEUX

Par jugements rendus le 23 août 2018, le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de PERIGUEUX a reconnu la faute inexcusable de l’employeur commise par les sociétés EURENCO, LA FORCE AUTOMOBILES, Société Industrielle et Mécanique d’Aquitaine et société de Tuyauterie Industrielle de l’Ouest, à la suite de maladies professionnelles dues à l’inhalation de poussières d’amiante dont sont victimes d’anciens salariés.

Consultez également le site du Cabinet TTLA : www.ttla-avocats.com