Cancérogènes: les Verreries de Givors

À écouter: « Cancers à la chaîne, quand l’usine tue », dans l’émission « Affaires sensibles » sur France Inter.

« Ils s’appellent amiante, silice, plomb, arsenic, hydrocarbures aromatiques polycycliques ou encore fibres céramiques réfractaires. Ces substances cancérogènes, les verriers de Givors les ont inhalées et manipulées sans en connaître les risques pendant des dizaines d’années.

En 2009, suite à une enquête, les chiffres tombent. Les résultats sont accablants. Sur 208 ouvriers interrogés, cent ont été touchés par le cancer. Et 40 sont déjà morts. Le cancer touche dix fois plus les verriers que le reste de la population française.

Alors, ces ouvriers ont décidé de se battre pour essayer de comprendre et faire éclater la vérité. C’est ce combat, cette résistante, que nous allons vous raconter. »

https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-11-decembre-2017

Consultez également le site du cabinet: www.ttla-avocats.com

Cancérogène:  » Quand le monde du travail tue… »

A (ré)écouter, l’émission « De cause à effets, le magazine de l’environnement » présentée par Aurélie Luneau, sur le thème « Quand le monde du travail tue ».

Les invités Pierre Pezerat et Paul François y évoquent les risques professionnels et les effets sur la santé de l’amiante, des pesticides, des perturbateurs endocriniens…

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com

« Et si les pesticides se révélaient pires que l’amiante »

Dans un article paru dans la revue Challenge n°541, sous le titre « Et si les pesticides se révélaient pires que l’amiante », Thierry Fabre évoque le sujet du film documentaire « Les Sentinelles », sur le combat des victimes et d’associations victimes d’agents cancérogènes (amiante, pesticides, trichloréthylène, rayonnements ionisants, etc.).

Article Challenge nov 2017

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com

Pollution industrielle: « Un silence de plomb »

« Un silence de plomb », article consacré au combat des citoyens d’Imphy accompagnés par Me François Lafforgue, pour obtenir la reconnaissance de la pollution générée par les activités la société Harsco Mineral France de retraitement de déchets de crassiers: amnesty un silence de plomb (3)

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com

Notre plomb quotidien

Le documentaire « Notre plomb quotidien », réalisé par Fabrizio Scapin, donne la parole à des victimes et à des experts de la sécurité et de la santé publique pour expliquer de façon claire et pratique les sources d’intoxication au plomb, les effets sur l’organisme ainsi que des méthodes de prévention au quotidien. Maître François Lafforgue, avocat de victimes de saturnisme accompagnées par l’association AFVS, intervient dans ce film de sensibilisation de 38 mn.

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com

Plomb: droit à indemnisation d’enfants victimes de saturnisme

Par arrêt du 24 novembre 2016, la Cour appel de Lyon admet le droit à indemnisation de trois enfants victimes de saturnisme à la suite d’une exposition au plomb.

La dégradation des peintures du logement que la famille louait dans le 2ème arrondissement de Lyon avait provoqué des poussières à haute teneur en plomb. En outre, un diagnostic plomb effectué par la Direction de l’ecologie Urbaine de la ville de Lyon avait identifié un risque d’accessibilité au plomb.

La Cour juge recevable l’action initiée contre le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infraction et ordonne une expertise médicale en vue de l’indemnisation des préjudices subis.

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com

Plomb: indemnisations d’enfants victimes de saturnisme à Paris

La Cour d’Appel de Paris a confirmé le droit à l’indemnisation d’enfants victimes d’intoxication au plomb.

Douze familles parisiennes habitant la rue du Rhin et la rue du Buisson-Saint-Louis dont les 41 enfants ont été surintoxiqués par des travaux effectués sans protection entre décembre 1999 et juin 2000. Aucune n’avait été relogée, alors même que la préfecture et la Direction des affaires sanitaires et sociales connaissaient la situation, les enfants étant suivis dans les centres de protection maternelle et infantile.

http://www.leparisien.fr/societe/premiere-victoire-pour-les-victimes-du-saturnisme-29-10-2004-2005412475.php

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com