Parafoudres radioactifs : plainte pour mise en danger d’autrui déposée par des agents de France Telecom

Consultez l’intervention de Maître François Lafforgue dans l’article paru dans le Monde sur la plainte déposée par la CGT, l’association Henri Pézerat et des agents de France Telecom pour mise en danger de la vie d’autrui:

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/16/orange-vise-par-une-plainte-pour-des-parafoudres-radioactifs_5489963_3244.html

Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

Maladie professionnelle: lien entre un cancer de l’estomac et une poly-exposition à des cancérogènes

Par jugement du 25 juin 2019, le pôle social du TGI de Toulon vient d’admettre, sans tenir compte de deux avis de Comités Régionaux de Reconnaissance des Maladies Professionnelles (CRRMP) négatifs, la prise en charge, au titre de la législation sur les risques professionnels du cancer de l’estomac (pathologie hors tableau) dont est atteint un ancien ouvrier d’état de la DCN, exposé toute sa carrière professionnelle à l’amiante mais également au benzène, aux huiles dérivées de pétrole et aux solvants chlorés.

Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

L’Ardeva aide les salariés face au calvaire des maladies professionnelles

Article paru dans la République sur l’action menée par l’association régionale de défense des victimes de l’amiante en Seine-et-Marne:

https://actu.fr/ile-de-france/dammarie-les-lys_77152/seine-marne-lardeva-une-aide-salaries-face-calvaire-maladies-professionnelles_25586390.html

  • Contacts:
  • Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Amiante: Cristallerie de Baccarat

    Mercredi 26 juin, le Pôle social du TGI de NANCY a examiné le dossier d’un ancien tourneur de la Cristallerie de BACCARAT décédé des suites d’un cancer broncho-pulmonaire dû à l’inhalation des poussières d’amiante dont la famille sollicite la reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur.

    Le délibéré a été fixé au 6 septembre prochain.

    À lire dans l’Est Républicain :

    https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2019/06/26/ouvrier-tue-par-l-amiante-sa-famille-attaque-la-cristallerie

    Contact : Cabinet TTLA – Me Cédric de Romanet – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Annulation partielle de l’arrêté fixant les règles d’épandage

    Le Conseil d’État annule en partie l’arrêté du 4 mai 2017 fixant les règles d’épandage des pesticides.

    Communiqué de presse du Conseil d’Etat:

    httpss://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/reglementation-de-l-usage-des-pesticides

    Communiqué de presse des associations:

    https://www.generations-futures.fr/actualites/victoire-arrete-pesticides/

    Contact : Cabinet TTLA, Me François LAFFORGUE – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Dans les Combrailles (Puy-de-Dôme), le combat des victimes de l’amiante

    A lire dans La Montagne:

    https://www.lamontagne.fr/saint-eloy-les-mines-63700/actualites/dans-les-combrailles-puy-de-dome-le-combat-des-victimes-de-lamiante_13590853/

    Contact : Cabinet TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com

    Le préjudice d’anxiété des mineurs de Lorraine sera-t-il enfin reconnu?

    C’est demain, jeudi 20 juin que la Cour de cassation examinera les dossiers des mineurs des anciennes Houillères du bassin de Lorraine qui ont subi une multi-exposition aux risques dans le cadre de leur travail (amiante, poussières minérales, HAP, résines à base de formaldéhyde, trichloréthylène etc…).

    Les conditions de travail des « gueules noires », rendues extrêmement dangereuses par la mécanisation de l’exploitation, ont engendré un risque d’une telle gravité que pas moins de 231 maladies professionnelles diverses ont été reconnues chez ces 732 mineurs en cours de procédure.
    Pourtant aucune maladie professionnelle n’était reconnue au jour de la saisine du Conseil des prud’hommes de Forbach en juin 2013 chez les mineurs en cause.
    Parmi eux, 41 sont décédés depuis l’introduction de la procédure à un âge moyen de 66,22 ans au jour du décès.
    Comment, dans ces conditions, ne pas reconnaître l’anxiété qui les habite?

    Un rassemblement unitaire
    est appelé par l’Andeva, la Cavam, la Fnath, la Cgt Energie et la Cfdt mineurs, jeudi 20 juin à 9 heures 30, place Lépine, en face du Palais de Justice.

    Contact :

    Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com