834 anciens mineurs demandent la reconnaissance de leur préjudice d’anxiété

834 anciens mineurs de charbon lorrains demandent au conseil des prud’hommes de Forbach la reconnaissance d’un préjudice d’anxiété, face au risque de développer des maladies professionnelles.

Article publié dans l’Express:
http://www.lexpress.fr/emploi/834-anciens-mineurs-demandent-la-reconnaissance-de-leur-prejudice-d-anxiete_1776040.html

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com