Amiante: condamnation d’OTIS

Par jugement rendu le 31 août 2018, le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale d’AVIGNON a reconnu que la faute inexcusable de l’employeur commise par la société OTIS était à l’origine d’un cancer broncho pulmonaire dont est décédé un de ses salariés, technicien de maintenance.

Le Tribunal relève « l’existence d’un danger avéré lié à la présence massive d’amiante [dans les ascenseurs] » et « la carence totale de la direction à protéger ses salariés ».

Consultez également le site du Cabinet TTLA: www.ttla-avocats.com