Pollution industrielle : l’action d’une lanceuse d’alerte reconnue par la justice

Le Tribunal Administratif de Melun, dans une décision rendue le 18 octobre 2019, a reconnu le statut de lanceuse d’alerte d’une ancienne salariée de WIPELEC, licenciée pour faute lourde pour avoir refusé d’être complice des agissements de la société, à l’origine d’une pollution importante.

Contact : Cabinet d’avocats TTLA – 01.44.32.08.20 – cabinet@ttla-avocats.com

Consultez également le site du Cabinet d’avocats TTLA: www.ttla-avocats.com