CA de Paris: exposition aux éthers de glycol et faute inexcusable de la RAPT

La Cour d’appel d’Appel de Paris condamne la RATP pour faute inexcusable de l’employeur pour avoir exposé un salarié aux éthers de glycol, responsables de l’apparition d’un cancer pris en charge au titre des maladies professionnelles.