Amiante: surmortalité des agents du Tripode

Une étude épidémiologique qui vient de paraître révèle que l’âge moyen de décès parmi la population des fonctionnaires ayant travaillé dans l’enceinte du Tripode, est de six ans inférieur à celui d’une cohorte de fonctionnaires ayant travaillé dans d’autres locaux.

Le bâtiment Tripode construit à Nantes en 1972 avec une quantité importante d’amiante a été détruit en 2005.

170 agents ont saisi la juridiction administrative pour obtenir réparation de leur préjudice d’anxiété compte tenu de leur exposition à cet agent cancérigène.

http://www.humanite.fr/les-agents-du-tripode-meurent-six-ans-plus-tot-618219

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com