Amiante: Peugeot devant la Cour d’appel de Besançon

La Cour d’Appel de Besançon statuera le 10 mars 2017 sur l’appel formé par la Société PEUGEOT contre le jugement qui l’avait déclarée responsable de la maladie professionnelle liée à l’inhalation de fibres d’amiante dont est victime un ancien salarié, dans le cadre d’une action en faute inexcusable de l’employeur.

La nouvelle association de défense des victimes de l’amiante de Franche-Comté (ADEVAM FC) accompagnait l’ancien employé de la fonderie de Sochaux, assisté de Me Marie Fleury.

A lire/à voir:

Consultez également le site du Cabinet: www.ttla-avocats.com